mardi 27 mai 2014

Cristeros

                                           Bonne nouvelle 
 le film Cristeros sort au cinéma Méga Castillet à Perpignan le 28 mai 
Tous les jours 2 séances 13h50 et 20h30
Sauf le Vendredi, une seule séance à 20h30
et ce jusqu’à  mardi prochain (au minimum).

mercredi 7 mai 2014

Editorial Mai


« Regina Caeli Laetare, Alleluja », ces premiers mots de la prière traditionnelle à Marie pour le temps pascal, nous poussent à nous réjouir avec la Mère de Dieu, de la Résurrection de Notre-Seigneur Jésus-Christ, gage de notre propre Résurrection.

        Quoi de plus étrange que la joie chrétienne dans le monde moderne ? Nos contemporains ne peuvent qu’être étonnés, comme ce fut le cas des romains voyant les premiers chrétiens aller au martyr avec cette joie de servir Dieu, comme les révolutionnaires qui s’étonnaient des chants des carmélites qui montaient à l’échafaud.

Pèlerinage de Pentecôte


Le Pèlerinage de Pentecôte se fera comme chaque année de Notre-Dame de Paris vers Notre-Dame de Chartres.
Thème : « Au commencement Dieu créa le Ciel et la terre ».

Bienheureuse Vierge Marie

A l’occasion du mois de mai, méditons ces pensées de saint Bernard où la médiation de la Bienheureuse Vierge est mise en si vive lumière.

Considérons plus attentivement encore de quelle affection Dieu a voulu que nous honorions Marie en qui il a placé la plénitude de tous les biens; afin que tout ce que nous avons d'espoir de grâce, de salut, nous le rapportions à celle qui s'est élevée de cette terre au ciel, au milieu des délices.
C'est un jardin de délices sur lequel n'est pas venu une fois seulement le souffle du divin midi ; il y est survenu, il y a soufflé encore, afin d'en faire couler et couler encore les parfums ; c'est-à-dire toutes les richesses de la grâce. Otez ce corps lumineux qui éclaire le monde ; où est le jour ? Otez Marie, cette étoile de la mer, de cette grande et vaste mer, que reste-t-il d’autre que la nuit, l'ombre de la mort, les plus épaisses ténèbres?
Vénérons donc Marie de toute la tendresse de nos cœurs, de toute notre puissance d'affection, de tous nos vœux ; car telle est la volonté de celui qui a voulu que nous ayons tout par Marie. Telle est, dis-je, sa volonté ; mais elle n'a d'autre but que notre intérêt.