mercredi 7 mai 2014

Editorial Mai


« Regina Caeli Laetare, Alleluja », ces premiers mots de la prière traditionnelle à Marie pour le temps pascal, nous poussent à nous réjouir avec la Mère de Dieu, de la Résurrection de Notre-Seigneur Jésus-Christ, gage de notre propre Résurrection.

        Quoi de plus étrange que la joie chrétienne dans le monde moderne ? Nos contemporains ne peuvent qu’être étonnés, comme ce fut le cas des romains voyant les premiers chrétiens aller au martyr avec cette joie de servir Dieu, comme les révolutionnaires qui s’étonnaient des chants des carmélites qui montaient à l’échafaud.
Notre Résurrection, notre âme vivant dans la grâce de Dieu, ne peuvent que nous pousser à garder coûte que coûte la joie, quand bien même la persécution est à nos portes, quand bien même mille difficultés nous sont imposées, quand bien même on nous compte pour rien.

        Cette joie chrétienne n’est pourtant pas une joie naïve, il ne s’agit pas de nous réjouir de toute chose, sans nous élever contre les injustices de ce monde, sans combattre avec force le mal sous toutes ses formes. Mais notre action ne peut porter du fruit sans abîmer la joie de Dieu, que tout autant que nous saurons nous réfugier et aimer nous retrouver dans l’intimité de Dieu par la prière.

        Notre-Dame a su, toute sa vie et même au pied de la Croix, garder l’Espérance et la Joie de Dieu, la joie de faire ce qu’Il veut, la joie d’être conforme en toutes choses aux desseins de Dieu.

        Demandons pendant ce mois de Mai à Notre-Seigneur par Notre-Dame cette joie intérieure qui nous fait bien trop souvent défaut afin que nous puissions, malgré fatigues et contradictions, rayonner de la vraie Foi, celle qui nous permet de clamer au monde que Notre-Seigneur est Ressuscité pour nous sauver du péché. 

                                                                                             



                                                                                                                      Abbé Benoît Maître †

Chapelain