dimanche 7 septembre 2014

Editorial de septembre



« Sang des martyrs, semence de chrétiens », cet adage nous fait entrevoir que le martyre, même s’il ne doit pas être recherché, ce serait de la présomption, procure par son acte d’Amour de grandes grâces au monde.
       
        Etre martyr, c’est être témoin de l’Amour de Dieu de manière héroïque, puisqu’il s’agit de donner sa vie en témoignage de la Foi. Il nous faut prier pour ceux qui sont exposés au martyre aujourd’hui, dans les pays musulmans ou communistes. Parce qu’ils ne veulent pas renier Jésus-Christ, ils souffrent mille tourments. C’est pourquoi,
le soutien que nous pouvons leur apporter par la prière, est important afin qu’ils ne défaillent pas.

       
        En ce mois de septembre 2014, cela fait cent ans que le pape Saint Pie X a rejoint le ciel. Ce grand pape a eu à cœur d’enseigner ce qu’est véritablement la Foi dans un contexte où le relativisme et le jugement propre voulait nier toute objectivité de la Foi pour en faire un sentiment propre né dans la conscience individuelle. Ainsi ce n’est pas ce que je pense, ce qui me semble ou mon analyse personnelle qui est important, mais la vérité révélée par Dieu Lui-même. Nul ne peut accepter de souffrir pour un sentiment ou pour une pensée personnelle. Bien au contraire, le témoignage des martyrs d’hier et d’aujourd’hui nous rappelle l’objectivité de la vraie Foi.

        Nous nous devons donc de réaffirmer avec Saint Pie X, cette beauté et cette grandeur de la Foi, pour laquelle des baptisés peuvent aller jusqu’à donner leur vie. Elle est un « véritable assentiment de l’intelligence à la vérité acquise extrinsèquement par l’enseignement reçu » de Dieu Lui-même et transmis par l’Eglise « bâtie sur Pierre (...) et sur ses successeurs jusqu’à la fin des temps. »

        En cette année scolaire qui commence, nous allons reprendre les différents catéchismes tant pour enfants que pour adultes. Voilà un bon moyen d’approfondir et de renforcer notre Foi en recevant l’enseignement de Dieu, en cherchant la Vérité objective.

        Je voudrais souhaiter la bienvenue, en ce mois de septembre, à mon confrère Monsieur l’abbé Nicolas Bonechi qui, nous ayant rejoints, va remplacer à mes côtés Monsieur l’abbé Guilhem de Labarre affecté à présent en Normandie.
         
        Bonne rentrée à tous, qu’au cours de cette année nous cherchions tous et chacun à approfondir notre union à Dieu dans la Foi, l’Espérance du Ciel et la véritable Charité basée et fondée sur l’amour de Dieu,             

                                                                              Abbé Benoît Maître †

Chapelain