vendredi 2 janvier 2015

Editorial Janvier


loire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté.  Ces paroles que les anges ont chantées dans la nuit de Noël sont chantées à nouveau à chaque fête par toute l’Eglise dans la Liturgie. « Gloria in excelsis Deo et in terra pax hominibus bonae voluntatis. »
        La paix, qui doit habiter les hommes de bonne volonté, vient de la gloire de Dieu. En célébrant cette gloire par la Sainte Liturgie, nous en devenons participants et, par là-même, nous devons avoir à cœur d’être habités et de recevoir cette paix. Le culte extérieur dû à Dieu que constitue la Liturgie doit résonner

Dom Guéranger

L’ÉPIPHANIE DE NOTRE-SEIGNEUR



    La Fête de l’Épiphanie est la suite du mystère de Noël ; mais elle se présente, sur le Cycle chrétien, avec une grandeur qui lui est propre. Son nom, qui signifie Manifestation, indique assez qu’elle est destinée à honorer l’apparition d’un Dieu au milieu des hommes.

    Ce jour, en effet, fut consacré durant plusieurs siècles à fêter la Naissance du Sauveur ; et lorsque, vers l’an 376, les décrets du Saint-Siège obligèrent toutes les Églises à célébrer désormais, avec Rome, le mystère de la Nativité au 25 décembre, le 6 janvier ne fut pas entièrement déshérité de son antique gloire. Le nom d’Épiphanie lui resta

vente de gâteau au profit de la Troupe Sant Vicens

Ce dimanche 4 janvier, Fête du Saint-Nom de Jésus, les europa-scouts de la Troupe Sant Vicens, 1ère Marine Perpignan, vous proposeront à la sortie de la messe à Saint-Matthieu, des galettes.

Le fruit de cette vente servira à financer une formation en secourisme pour les scouts.