lundi 2 février 2015

Editorial Février


La vraie Foi nous oblige sans cesse à dépasser les apparences, les sentiments ou les rumeurs pour chercher la Vérité, ce qui est réellement. Notre-Seigneur Jésus-Christ Lui-même nous enseigne qu’Il est la Vérité. En disciples de Notre-Seigneur Jésus-Christ, nous ne pouvons pas en rester au superficiel que le monde moderne et notre propre faiblesse nous imposent bien souvent. Les techniques modernes de communication donnent un primat à l’effet d’annonce, au slogan, quand la réalité est complexe et demande du temps et de la réflexion.
        Il est triste de voir que nombre de baptisés peuvent se laisser aller à cette tendance, oubliant par là qu’il ne suffit pas d’un mot, d’une phrase ou

le jeûne

Saint Basile de Césarée


Extraits de sa première homélie sur le jeûne.

        Le jeûne est une faveur ancienne, qui ne vieillit pas, mais qui se renouvelle sans cesse, toujours dans sa première vigueur. Croyez-vous que je tire de la Loi l’antiquité du jeûne ? Il est plus ancien que la Loi même (…) Le jeûne sert d’ailes à la prière pour s’élever en haut et pénétrer jusqu’aux cieux (…).
         Gardez-vous néanmoins de

sermon de Tauler

Le Carême, un temps de guérison spirituelle

Extraits du sermon de Tauler pour le 1er Vendredi de Carême ( Jn 5, 1-15)

        [...] Cette eau ainsi remuée, c’est le sang béni de l’aimable Fils de Dieu, qui nous a tous lavés de son précieux sang et qui par amour, veut laver tous ceux qui viennent à Lui simplement.
        [...] Cette piscine avait donc cinq portiques sous lesquels gisaient un grand nombre de malades qui attendaient l’agitation de l’eau, et celui qui y descendait le premier était certainement guéri, quelle que fût sa maladie. Ces malades peuvent