dimanche 5 juillet 2015

Editorial juillet 2015

En ce mois de juillet 2015, notre déménagement à Saint-Jacques sera provisoire. En effet, Monseigneur Turini, évêque de Perpignan-Elne, a souhaité que notre communauté s’installe ensuite à l’église Saint-Matthieu. Après avoir analysé les différents éléments et avoir entendu les uns et les autres, Monseigneur a considéré que nous serions mieux installés, de manière plus stable et mieux adaptée à l’église Saint-Matthieu. Dans le même temps, les supérieurs de la Fraternité et Monseigneur Norbert Turini se sont entendus afin d’élaborer une nouvelle convention entre la Fraternité et le diocèse de Perpignan-Elne pour mieux préciser les relations mutuelles ainsi que l’identité de notre communauté. Cette nouvelle convention a pu être signée en la fête de Saint Jean-Baptiste, Patron du diocèse et de la ville de Perpignan et remplace la précédente convention qui avait été signée au temps de Monseigneur Fort.
        Ainsi, l’église Saint-Matthieu, tout en restant l’église de la paroisse Saint-Matthieu, devient aussi le siège de la chapellenie dont les
prêtres de la Fraternité Saint-Pierre sont chapelain et vice-chapelains avec les pouvoirs de célébrer les sacrements pour la chapellenie et pourvoir aux nécessités des fidèles. Il s’agit ainsi d’avoir un lieu propre et identifiable pour notre communauté ainsi qu’un statut plus clair. Notre communauté est donc désormais une vraie chapellenie confiée à la Fraternité Saint-Pierre, avec un chapelain et des vice-chapelains qui ont une mission plus claire et mieux définie pour le soin des âmes, mission confiée par l’Evêque.   

        Je suis heureux de vous apprendre que Monsieur l’abbé Joseph de Castelbajac a été nommé à Perpignan à la maison Saint-Georges et qu’il sera vice-chapelain à Saint-Matthieu. C’est une joie pour nous de retrouver prêtre celui que nous avons connu diacre. Déjà cet été il sera parmi nous pour effectuer des permanences. Au mois de septembre, nous serons donc trois prêtres à la maison Saint-Georges : l’abbé Bonechi, qui aura soin de notre apostolat de Narbonne ainsi que différentes missions pour la Fraternité Saint-Pierre et le diocèse, l’abbé de Castelbajac qui sera vice-chapelain à Perpignan et moi-même qui reste chapelain et supérieur de la maison Saint-Georges.
        Il serait bien de remercier notre évêque ainsi que les supérieurs de la Fraternité Saint-Pierre de cette volonté, dont j’ai été le témoin, de donner à notre chapellenie une véritable stabilité. Et comment mieux le faire qu’en priant pour eux, afin qu’ils soient des pasteurs selon le cœur de Dieu ?

        Je sais que certains seront tristes de quitter Saint-Jacques, et particulièrement la chapelle de la Sanch, dans laquelle la Fraternité Saint-Pierre a célébré durant de longues années. Toutes ces années, restent vivantes dans notre chapellenie ainsi que dans notre piété. L’église Saint-Jacques ne sera jamais pour nous une église comme une autre, mais celle dans laquelle a vécu notre communauté pendant plus de vingt ans. Même si le lieu marque notre prière, le principal est la communauté formée par les fidèles et les prêtres désirant chercher ensemble la sanctification par les moyens liturgiques, disciplinaires et d’enseignement de la doctrine chrétienne selon la tradition latine.

        Biens chers fidèles, ayons à cœur d’œuvrer toujours mieux pour la sanctification de nos âmes. Que notre chapellenie rayonne cet Amour que Dieu veut nous donner au jour le jour. Un grand merci pour le soutien que vous apportez au fil de l'année à notre communauté ainsi que pour votre conviction à  la belle œuvre entreprise depuis des années par la Fraternité Saint-Pierre à Perpignan.  
Bon et saint été à tous.
       
                                                                              Abbé Benoît Maître †

               Chapelain