mardi 1 novembre 2016

Indulgences


La fête des Morts est placée le lendemain de la Toussaint pour montrer l'union qui existe entre l'Eglise triomphante, l'Eglise militante et l'Eglise souffrante, qui ne forment qu'une seule et même Eglise.
Pour bien célébrer le jour des défunts, nous devons :
   Penser à la mort et nous convaincre de la nécessité de nous y préparer
   Concevoir de l'horreur pour le péché, même véniel, si rigoureusement puni dans l'autre vie
   Prier avec plus de ferveur que de coutume pour tous les fidèles trépassés, en demandant à Dieu de leur donner le repos éternel.

Indulgences

Une indulgence plénière, applicable seulement aux âmes du Purgatoire, est accordée au fidèle qui :
   Visite dévotement le cimetière et prie pour les défunts, ne serait-ce que mentalement, entre le 1er et le 8 novembre (l’indulgence peut être gagnée chaque jour)
   Le jour où est célébrée la Commémoration de tous les fidèles défunts visite pieusement une église ou un oratoire et y récite le Pater et le Credo

   Pour gagner l'indulgence plénière, en plus d'exclure toute affection au péché, même véniel, il est requis d'accomplir l'œuvre indulgenciée et de remplir les trois conditions : confession sacramentelle (8 jours avant ou après), communion eucharistique et prière aux intentions du Souverain Pontife.