jeudi 30 novembre 2017

Vous êtes notre Providence

Vous êtes notre Providence

         Comme vous le savez, la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre en France ne vit que des dons. A Perpignan
comme à Narbonne, les diocèses ne participent pas à notre subsistance.

         La CAVIMAC, caisse d’allocation vieillesse et maladie des cultes, (régime spécial obligatoire) nous oblige à cotiser à peu près 500 € par prêtre et par mois ; cela vient en plus de toutes les charges courantes de la maison Saint-Georges, des frais pour la Sainte Liturgie, des charges d’essence… Les quêtes à Perpignan (puisqu’à Narbonne elles sont versées au diocèse contre le remboursement des frais de déplacement) ne représentent qu’un quart des recettes nécessaires au fonctionnement de la Fraternité Saint-Pierre en Roussillon et à Narbonne.
        
         Les années passées, grâce à des dons extérieurs, nous avons pu faire quelques travaux et aménagements à la maison Saint-Georges. Les quelques économies que nous avons pu effectuer sur le budget annuel, nous ont permis de faire de menus travaux et quelques achats pour entretenir et améliorer le matériel liturgique.          

         Vous le comprenez bien, hormis les travaux nécessaires, nous avons besoin de votre aide afin de pouvoir subvenir aux frais et nous consacrer aux apostolats qui nous sont confiés. Les dons que vous nous faites serviront intégralement à l’apostolat et à la vie des prêtres de la Maison Saint-Georges.

         En cette fin d’année fiscale, si vous êtes soumis à l’impôt sur le revenu, sachez que nous avons la possibilité de vous envoyer un reçu fiscal qui vous permettra de déduire jusqu’à 66 % de votre don dans la limite de 20 % du revenu imposable[1].

         Nous voulons remercier tous ceux qui nous aident à longueur d’année par des dons et des aides matérielles et sans qui, depuis bientôt trente ans, l’apostolat de la Fraternité à Perpignan et Narbonne n’aurait pu vivre. Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux bienfaiteurs à Narbonne et à Perpignan, car malheureusement chaque année l’un ou l’autre, pour des raisons diverses et variées ont été obligé de cesser l’aide qu’ils nous portaient.





[1] : Si je suis imposé et que je désire donner 34 € par exemple, en en donnant 100, je peux déduire 66 € de mes impôts et ainsi mieux aider la Maison Saint-Georges sans que cela ne change rien à mon budget.